NOUVEAU… La VAE sans frontières

L’accompagnement à la Validation des Acquis de l’expérience pour les publics primo-arrivants et bénéficiaires de la Protection internationale

Financé par la DIAN* dans le cadre de son programme dédié à l’écosystème de l’intégration et de la formation des primo-arrivants et des réfugiés, le CARIF-OREF Occitanie propose une offre de sensibilisations en visioconférence à tous les professionnels désireux de se familiariser avec la connaissance de l’offre de formation linguistique, la connaissance des publics (réfugiés, MNA) ou encore l’interculturalité.
Le vendredi 11 juin 2021 a été consacré à La reconnaissance des diplômes et compétences du public étranger. Si à la Plateforme linguistique 31 nous connaissons bien deux des trois dispositifs présentés, la reconnaissance des diplômes académiques étrangers du centre ENIC-NARIC (France Education International)** et le « Programme VAE collective pour 1000 primo-arrivants » porté en Occitanie par la DREETS et l’AFPA***, nous avons découvert avec enthousiasme un dispositif qui se met en place actuellement dans notre région après une expérimentation prometteuse dans l’Académie de Lyon, la « VAE sans frontières ». Piloté par les DAVA (Dispositifs Académiques de Validation des Acquis) des académies de Montpelier et de Toulouse qui mobilisent les acteurs de l’emploi, de la formation et de l’orientation chacun sur leur territoire, ce dispositif a pour objectif d’accompagner les migrants primo-arrivants signataires du CIR dans un parcours de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).
Alors, quelles sont les spécificités de la « VAE sans frontières » par rapport à une VAE standard ? En plus de l’accompagnement type proposé par les DAVA (aide au choix de la certification et soutien à la constitution du dossier), la « VAE sans frontières » propose au public migrant domicilié en Occitanie un accompagnement à la formation (Français langue professionnelle, formation métier complémentaire, immersion professionnelle) pour acquérir une certification française par blocs de compétences ou dans sa totalité.
La justification des expériences et des compétences acquises dans le pays d’origine peut constituer une difficulté pour la constitution du dossier, notamment pour les réfugiés statutaires ou les bénéficiaires de la protection subsidiaire qui dans la phase d’exil n’ont pas pu conserver leurs documents officiels. Les équipes des DAVA sont conscientes de cette difficulté et elles œuvrent dans le même sens que le Conseil de l’Europe qui a mis en place un projet pilote « Passeport Européen des Qualifications pour les Réfugiés ». Ce passeport reconstitue le parcours académique et professionnel d’un candidat étranger en se fondant sur des justificatifs officiels mais aussi sur des entretiens. Nous espérons qu’à terme, les DAVA pourront acquérir cette souplesse dans l’accompagnement à la « VAE sans frontières ».
Enfin, nous voyons ici que la maîtrise de la langue est essentielle pour faciliter la communication avec les experts, et nous pensons avec les équipes du DAVA que le niveau A2 oral-écrit du CECRL acquis pour l’entrée sur un parcours de reconnaissance des compétences permet un travail approfondi telle qu’une VAE, surtout s’il offre en parallèle la possibilité d’intégrer des formations complémentaires.
En facilitant l’insertion professionnelle par la formation et la VAE, les équipe des DAVA se mobilisent pour construire avec les partenaires du territoire un bel outil d’inclusion sociale en conciliant compétences acquises et besoins économiques de nos territoires. D’ailleurs, une attention particulière dans l’accompagnement est apportée à un aspect rarement évoqué pour les publics migrants : la déclassification professionnelle à l’arrivée en France et la « restauration de l’estime de soi grâce à la mise en exergue, et donc la prise de conscience de ses compétences » selon Martine Cathala, directrice du DAVA de l’Académie de Montpelier.

Nous diffuserons prochainement auprès de nos partenaires les supports d’information relatifs à la « VAE sans frontières » du DAVA de l’Académie de Toulouse. En attendant, n’hésitez pas à contacter l’équipe de la Plateforme linguistique 31 pour avoir plus d’information sur les prérequis, le calendrier, les modalités et le correspondant local :

DIAN* : https://www.immigration.interieur.gouv.fr/La-Direction-generale/Directions-et-services
Centre ENIC-NARIC ** : https://www.afpa.fr/actualites/la-vae-au-service-de-l-acces-a-l-emploi-des-primo-arrivants
Programme VAE collective pour 1000 Primo-arrivants*** : https://www.france-education-international.fr/hub/reconnaissance-de-diplomes?langue=fr