FOCUS SUR… Les dispositifs d’insertion sociale et professionnelle de la Fondation des Apprentis d’Auteuil

Quand on évoque les Apprentis d’Auteuil, il est souvent question de la fondation catholique reconnue d’utilité publique engagée auprès des familles et des jeunes les plus fragiles. Au sein des Apprentis d’Auteuil, il existe plusieurs types de structures dont des centres de formation continuent et, notamment à Toulouse, le CFC Saint-Louis qui propose des formations qualifiantes sur les métiers du bâtiment et de l’aménagement des espaces verts et accompagne également des publics dans le domaine de l’insertion sociale et professionnelle avec des professionnels-le-s expérimentés-es.  Nous sommes allés à la rencontre de membres de l’équipe du Centre de Formation Continue (CFC) Saint-Louis, au 105 rue Vauquelin, à Toulouse, qui nous ont présenté différents dispositifs innovants d’accompagnement vers l’emploi durable, notamment pour les jeunes éloignés de l’emploi, financés dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences (PIC) – BOOST Insertion. Attention: pour l’ensemble de ces dispositifs, le niveau A2 oral / écrit est un prérequis d’entrée en formation pour les jeunes qui n’ont pas été scolarisés en France.

Pas à Pas                                                                             
Pendant environ 16 semaines et sur 24h hebdomadaires, l’équipe du dispositif Pas à Pas accompagne des bénéficiaires de 16 à 30 ans (NEET) vers « la construction d’un projet professionnel réaliste et réalisable » en travaillant sur plusieurs axes: l’appropriation des savoirs, savoir-faire et savoir être de l’insertion professionnelle, acquérir de connaissances utiles sur les secteurs d’activités et les métiers porteurs du bassin de l’emploi toulousain (visites d’entreprises, salons et stages en milieu professionnel) et le développement des compétences nécessaires pour évoluer sur un poste de travail.Ayant tissé des liens avec les professionnels des missions locales, de pôle emploi, des référents PLIE, la PJJ, les MECS et autres ITEP, les clubs de prévention, la MDS ainsi que les centres d’accueil ou d’hébergement, Frédéric DOUCET, coordinateur, et Anne DUBAELE-LE GAC, formatrice, vous informent volontiers sur le dispositif, notamment concernant les dates des prochaines sessions et les prochaines réunions de collectives d’informations et / ou pour présenter le dispositif à votre équipe. Pour les contacter :  .

Pro’pulse                                                                                                                       
Cette formation « Prépa apprentissage » qui accueille les 16-29 ans durant une période allant de 1 à 6 mois en entrées-sorties permanentes a pour objectif atteint un contrat d’apprentissage et de clarifier son projet professionnel. Cette préparation est une formation et un accompagnement personnalisé suivant le projet professionnel et les compétences à acquérir durant le parcours: savoirs fondamentaux en français et mathématiques, connaissance du monde de l’entreprise (visites et stages en immersion), développement des savoir-faire et savoir être en insertion professionnelle pour se préparer et réussir son contrat d’apprentissage, utilisation des plateaux techniques du CFC pour les métiers du bâtiment, peintre, plaquiste,
Cette prépa apprentissage reste ouverte à tout projet de métier.Des informations collectives sont organisées tous les quinze jours. Pour toute demande, n’hésitez pas à contacter la coordinatrice du dispositif au CFC Saint-Louis, Lydia KEROMNES :

Skola Méca                                                                                                                       
Le CFC Saint-Louis propose uneformation rémunérée de bon niveauUn cursus de formation de 14,5 mois pour les jeunes qui rencontrent des difficultés d’accès à l’emploide 16 à 30 ans dans un secteur en tension. Les jeunes sont formés au titre pro niveau III de Mécanicien réparateur de matériel de chantier et de manutentionen contrat de professionnalisation. L’accompagnement est axé sur les Savoirs être / Savoirs de base / Savoirs Faire. La collaboration se fait en lien étroit avec les jeunes, les entreprises et le centre de formation.
Cette formation estune formidable opportunitéd’accompagner des jeunes qui n’ont pas trouvé leurvoie vers des métiers d’avenir . Des métiers qui offrent des débouchés et des malades ils n’auraient peut-être pas pensé. Ils ont ainsi dans les mains un métier dans lequel ils pourront se révéler et évoluer.
Pour en savoir plus …  contacter la coordinatrice du dispositif :

Niveau A2 oral-écrit minimum? Si vous souhaitez faire un point sur votre niveau de langue française, avoir une information-conseil sur la formation adaptée à votre situation ou connaître votre capacité à passer un examen de langue française avec ou sans préparation, contactez les formateurs de la Plateforme Linguistique 31 en cliquant sur ce lien